Corne de l’Afrique et Soudan du Sud

Corne de l’Afrique et Soudan du Sud

La corne de l’Afrique est l’un des deux centres névralgiques dans le monde de biodiversité dans les regions arides. La region souffre principalement de surpâturage, qui conduit à une grande perte d’habitats. Seule une petite fraction de l’écosystème d’origine a été conservée. Dans l’archipel de Socotra, la surpêche et l’augmentation de l’utilisation du territoire posent de gros problèmes. Le développement économique est en train de tirer en arrière la forte croissance démographique. Par conséquent, les perspectives socio-économiques sont très sombres.

La corne de l’Afrique, avec ses guerres et autres instabilités, pose à la communauté internationale d’importants défis qu’elle peine à relever. Une déstabilisation supplémentaire, causée par un groupe d’états faibles et fragiles, entraînant des migrations et attirant de la violence, est en fait contre les intérêts de l’Europe, pour qui un continent africain stable est d’importance primordiale.

Sur la table à dessin

  • Une étude technique de pré-faisabilité: BRICKROAD sera présentée au nouveau gouvernement soudanais (qui devrait être capable de retirer de substantiels revenus du pétrole dans un avenir proche – si l’accord de paix avec Khartoum dure). L’idée de BRICKROAD consiste au développement d’une brique par production industrielle solaire. L’argile et l’énergie solaire sont deux ressources locales inépuisables dans le sud de la région (marécages du Nil Blanc). Des milliers de kilomètres carrés de terre alluviale fertile entre le Nil Bleu et le Nil Blanc pourraient être exploités pour l’agriculture si des routes existaient. Certes, l’impact écologique d’une telle infrastructure devrait être évalué avant sa réalisation. BRICKROAD ne devrait jamais se développer en un projet mégalomane comme le projet du canal de Jonglei.
  • Pour stabiliser la région, l’opération multinational Atalanta de l’Union européenne a été lancée pour la protection de cargaisons d’aide humanitaire en Somalie, pour des expéditions sans restriction et pour combattre la piraterie dans l’Océan Indien. L’étude de faisabilité EAGLE RAYS analyse un scénario dans lequel Atalanta est replacé ou complété par des escortes armées à bord des bateaux. Plus d’informations dans le cluster protection transnationale.
Print Friendly, PDF & Email

Post a comment