Ressources renouvables

Ressources renouvables

Les prix de la nourriture ont atteint un pic historique en 2008 et continuent d’augmenter aujourd’hui. Il s’agit sans aucun doute d’un signe d’une augmentation de l’insécurité alimentaire dans le monde. Il y a différentes raisons fondamentales, liées entre elles, et de déclencheurs économiques qui expliquent ce phénomène. Cependant, la constante augmentation de la population mondiale, qui fait logiquement augmenter la demande dans les nouveaux pays industrialisés, ainsi que la dégradation du sol et le manque d’irrigation des ressources d’eau sont des faits qui ne peuvent être ignorés.

A l’avenir, des microsystèmes dans la production alimentaire devront être rétablis et modifiés pour compléter le système d’alimentation mondial. L’économie de subsistance agricole dans les pays en développement n’est pas seulement importante dans les campagnes, mais également dans les régions urbaines: www.urbanfarmers.ch. L’utilisation de système de micro-production peut aussi être très intéressante dans les pays développés. La production de spécialités agricoles de niche dans les pays développés est évidemment recommandée, aussi bien pour les marchés locaux que pour l’exportation.

Toutefois, il est indéniable que le libre-échange de produits de base est très important pour l’approvisionnement global en nourriture, pour la production industrielle, ainsi que pour la stabilité et la paix. Dans ce sens, ANTHILLS prête une attention particulière aux produits renouvelables homogènes, qui peuvent être stockés, négociés et transportés à prix raisonnable en grande quantité avec une consommation carbone limitée : céréales, légumes secs, huiles de table, lait en poudre, poisson, viande, bois de construction et coton. Relativement peu de producteurs livrent ces produits cités dans les pays dépendants des importations.

Les producteurs, les consommateurs mais aussi l’environnement pourraient profiter équitablement des « avantages comparatifs » économiques et écologiques. Cependant, les marchés actuels sont déstabilisés par la spéculation, les mesures protectionnistes et le manque de normes internationales de production et de conservation – tout au désavantage des consommateurs au pouvoir d’achat modeste, des petits producteurs et de l’écosystème.

ANTHILLS accorde une attention particulière au bien-être des animaux de ferme, jusqu’à leur abattage – parce que l’éthique et les intérêts commerciaux à long terme commencent à converger suite à des changements évidents de paradigme (en particulier dans les sociétés occidentales).

Sur l’établi

  • Le projet pilote CARPE CARPAM d’ANTHILLS cherche à promouvoir l’élevage de carpes en se dotant d’une part d’un élevage parallèle de silures européennes dans les climats tempérés et d’autre part de nouvelles stratégies marketing. Ce projet propose des solutions aux problèmes de la surpêche dans les mers, de l’augmentation de la consommation de poisson dans le monde et aux piscicultures qui dépendent d’une application excessive d’antibiotiques et d’énergie pour le recyclage de l’eau.

Sur la table à dessin

  • Pré-étude: Dessalement solaire de l’océan pour l’irrigation des bandes côtières arides
  • Pré-étude: Label pour le respect des animaux pour la viande de bœuf provenant d’Argentine et d’Uruguay
  • Analyse: Potentiel de marché de l’exploitation internationale des forêts en Nouvelle-Zélande
Print Friendly, PDF & Email

Post a comment